Déjà chez vous : Jeu "Lobbys"

Dans la série des jeux que vous avez déjà chez vous sans le savoir, voici les règles complètes de "Lobbys", un jeu de plis joué en simultané, avec choix de l'atout par vote. Il ne demande qu'un paquet de 52 cartes classiques et de quoi noter les points, et se joue de 2 à 5 joueurs.


THÈME ? LES LOBBYS 

Les joueurs représentent des grands groupes influençant la vie politique afin de s'enrichir. Les 4 couleurs de cartes (Cœur, Carreau, Trèfle, Pique) représentent 4 partis politique (par exemple, disons que les deux couleurs rouge sont de gauche et les deux noires, de droite). Au début de chaque manche d'une partie, une "élection" a lieu (entendre "on choisit l'atout"), ensuite les joueurs vont répondre à des appels d'offres (entendre "on fait des plis"), pour s'enrichir. Ces appels d'offres sont de 3 types : Agricole (cartes Valet), Services (cartes Dame) ou Industriel (cartes Rois).
En résumé: les joueurs vont essayer de mettre au pouvoir leurs amis politiques, pour que ceux-ci leur attribuent des marchés publics.

PRINCIPE DU JEU

L'idée du jeu est de proposer un jeu de pli avec atout, mais où l'atout n'est pas déterminé au hasard ni choisi par un premier joueur. Ici, il est déterminé après un vote de chaque joueur, vote obligatoire que chacun fait en fonction de la main de carte qu'il a obtenu en début de manche. Chacun pourra, par exemple, payer cher pour s'assurer que sa couleur dominante en main devienne l'atout.


MISE EN PLACE

  • Prenez un jeu de 52 cartes classiques, 
  • Mettez les 12 figures (Valet, Dame et Roi) en un tas nommé "Marché public"». Mélangez ce tas.
  • Préparez le paquet des 40 valeurs numériques en fonction du nombre de joueurs, pour que chaque joueur ait 8 cartes en épuisant le total de cartes ; c'est-à-dire qu'à 5 joueurs, aucune n'est retirée, et pour les autres configurations, on retire les plus grandes valeurs : à 4 joueurs, on retire les 9 et les 10 ; à 3 joueurs, on retire les 7, 8, 9 et 10 ; enfin à 2 joueurs, on ne garde que les valeurs 1 à 4. Mélangez le tas ainsi constitué.
  • Donnez pour 100 points (en jetons ou sur feuille) à chaque joueur ; un point étant aussi nommé ci-après "un million d'euros". 


TOUR DE JEU


Ici, il n'y a pas de "tour d'un joueur" puisque toutes les phases de jeu se font en simultané : tout le monde joue en même temps, à tout moment.

Le jeu se décompose en 3 manches. Une manche se joue en 2 phases, la "phase d'élection" (ou "vote de l'atout") et la phase de "réponses à Appel d'offres" (ou "phase de plis"), cette dernière étant répétée jusqu'à épuisement des cartes "Marché public". 


MANCHE

Phase d'élection

  • Chaque joueur reçoit 8 cartes numériques et les consulte
  • Chaque joueur pose face cachée une carte : il s'agit du financement qu'il donne au parti de la couleur de la carte posée. Une fois que tous les joueurs ont posé une carte, celles-ci sont révélées. 
  • On compte les financements qu'ont reçus chacun des 4 partis. Les cartes de As à 10 rapportent de 1 à 10 points de vote au parti de la couleur correspondante et font perdre autant de million d'euros au joueur l'ayant posée (quelque soit le parti remportant l'élection).
  • Le parti qui a reçu le plus de vote remporte l'élection (sa couleur devient "l'atout"). S'il y a des partis à égalité, l'emporte celui qui a reçu le plus de cartes à sa couleur ; si l'égalité persiste, l'emporte celui qui a reçu la valeur la plus élevée sur une carte ; si l'égalité persiste, on dit que "le pays est ingouvernable" (traduction, on joue "sans atout")
  • Une fois un parti élu (donc "au pouvoir") ou qu'un jeu "sans atout" ait été décidé, les cartes jouées sont défaussées.

Phase d'appel d'offre

Cette phase se joue 6 fois, puisque les 12 cartes "Marché public" vont être pliées par paires, tel que :

  • On révèle les deux cartes supérieures du tas des marchés publics : on parle d'appel d'offre. La première carte piochée est dite "Marché principal" et la deuxième carte est dite "Marché lié". Les deux sont placées face visible mais la carte "Marché lié" est partiellement recouverte par la carte "Marché principal".
  • Tous les joueurs posent une carte face cachée : c'est leur réponse à appel d'offres.
  • On révèle les réponses des joueurs. La carte remportant le marché (ie désignée par le gouvernement pour emporter le marché) est tel que :
  1. L'emporte la réponse la moins chère (As la meilleure, 10 la pire) de la couleur du parti au pouvoir (donc de l'atout), 
  2. S'il n'y a pas de réponse de cette couleur, l'emporte la réponse la moins chère de la couleur de la carte "Marché principal".
  3. S'il n'y a pas de réponse de cette couleur, l'emporte la réponse la moins chère parmi la couleur « apparentée » de la carte "Marché principal" (sont apparentées les cœurs avec les carreaux et les piques avec les trèfles).
  4. S'il n'y a pas de réponse de cette couleur, l'emporte la réponse la moins chère ; en cas d'égalité, le trèfle l'emporte sur le carreau, le carreau l'emporte sur le cœur et le cœur l'emporte sur le pique (trèfle > carreau > cœur > pique)
  • Le joueur emportant le marché prend devant lui les cartes Marché Public qui étaient en jeu (les Marchés emportés doivent être tous visibles jusqu'à la fin de la manche), et gagne un nombre de million d'euros égal à la valeur de sa carte de réponse (l'Etat le paye)
  • Les cartes d'offres sont défaussées et on passe à l'appel d'offre suivant.


POINTS DE FIN DE MANCHE

Lorsque les 6 appels d'offres ont eu lieu, les joueurs comptent le nombre de marchés qu'ils ont emportés, par type de marché (Valet, Dame ou Roi). Puis :

  • Majorités : Pour chaque type, celui qui en a le plus gagne 12 points (ou 6 chacun si deux joueurs sont à égalité, 4 chacun si trois joueurs sont à égalité, 3 chacun si quatre joueurs sont à égalité). 
  • Omniprésence : Tout joueur ayant emporté au moins un des 3 types de marché différent gagne 12 points (non cumulable s'il a emporté 2 cartes, ou plus, de chacun des 3 types de marché)
  • Partisan : Tout joueur ayant remporté les 3 types de marché d'une même couleur (donc d'un même parti) gagne 12 points
  • Pertes : La huitième carte des joueurs, non utilisée, est une pénalité (symbolisant par exemple les employés de l'entreprise non affectés à une mission) : les joueurs perdent un nombre de points égale à la valeur de leur huitième carte.
Exemple : John a plié les 4 Valets, mais aussi 2 Dames (de Cœur et Pique) et 2 Rois (aussi de Cœur et Pique). Paul a plié les 2 autres Dame et les 2 autres Rois. Ainsi, John marque 44 points :
- En majorités : 12 (pour Valet) + 6 (pour Dame ; il est à égalité avec Paul) + 6 (pour Roi)
- En omniprésence : 12 (il a deux fois Valet/Dame/Roi mais l'omniprésence se gagne une seule fois)
- En Partisan : 12 (pour Cœur) + 12 (pour Pique)
- En Perte : -4 (sa huitième carte était un 4)
Les cartes d'offres défaussées sont mélangées. Les cartes Marché Public sont reprises et mélangées. Puis on passe à la manche suivante.


FIN DE JEU

Le joueur le plus riche au bout de 3 manches gagne la partie.



VARIANTE (2-4 JOUEURS) : LA PAROLE AU PEUPLE !

Cette variante ajoute un peu d'aléa dans la désignation de l'atout.

Les cartes écartées en mise en place (8 en jeu à 4 joueurs, 16 en jeu à 3 joueurs ou 24 pour 2 joueurs) sont nommés "Vote du Peuple".

Durant la Phase d'élection, après avoir révélés les financements qu'ont reçus chacun des 4 partis, on pioche autant de cartes "Vote du Peuple" qu'il y a de joueurs, et on les révèle. Les valeurs numériques de ces votes ne sont pas utilisées. A la place, on compte le nombre de cartes de chaque couleur. Chaque parti marque un nombre de points de vote égale au carré du nombre de cartes Peuple à sa couleur (s'il a reçu 3 cartes, il marque 9 points). Ainsi, un parti peut marquer au plus 4 points de Peuple pour jeu à 4 joueurs (si sont piochées les 2 cartes à sa couleur présentes dans la pioche du Peuple), au plus 9 points de Peuple pour le jeu à 3 joueurs, et au plus 4 points de Peuple pour un jeu à 2 joueurs (si les 2 cartes piochées sont de sa couleur) ; bien sûr, plusieurs partis peuvent marquer des points (à 4 joueurs, les 4 peuvent marquer 1 point).

En phase d'élection, s'il y a des partis à égalité, le premier critère pour départager les partis devient le vote du peuple, avant de passer aux critères habituels.


Bon jeu !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

- Choisissez votre compte (ou "Anonyme"),
- Ecrivez le message,
- Cliquer sur "Publier"
- Renseignez les deux codes anti-robot qui apparaissent alors, séparés d'un espace (si vous n'êtes pas un robot, sinon, la porte est à droite).
- Cliquer (oui, encore) sur "Publier"